Mettre en mots ou coucher sur le papier ?

Une femme mange un livreLes mots sont à la fois une abstraction du réel et une expression de la pensée.

Avec ce petit préambule, d’aucuns auront peut-être fait le rapprochement entre le titre de cette humble billet et celui d’un certain mouvement artistique américain de la première moitié du XXe siècle. Cependant, il ne s’agit pas là de mon propos, car aujourd’hui je souhaite me pencher sur une de ces expressions qui prennent soudain un goût de dépassé quand elles nous viennent à la bouche. Pour l’occasion, je nomme : « coucher sur le papier ». (suite…)