Loading

L’Aurochs Rouge – roman

Format numérique
Prix : 5.90 € 2.99 €
Commander sur Amazon
Commander sur Fnac
Commander sur Kobo
Edition papier
Prix : 16.50 €
Commander sur Lulu
Commander sur Amazon

 

Depuis des générations, la Maison Gardenor protège la Claneterre des razzias Gueules, ces terribles guerriers qui se couvrent le visage de masques d’animaux effrayants. Comme ses pères, Aegorn a fendu du crâne et lancé son cheval au galop dans les landes désolées qui séparent la Claneterre de la Gueulande, la sombre forêt où vivent ces barbares. Le Gueule, il connaît. Du moins le croit-il. Car depuis peu, le doute s’installe, les rêves prophétiques de sa femme, Alena, se troublent et les Gueules s’enhardissent. La rumeur gagne le pays, certains annoncent même une nouvelle horde !

Menbès est un jeune Templier du Feu qui a encore tout à apprendre. Les Gueules, il ne connaît pas, mais il est là pour percer leurs mystères. Du moins, le croit-il. Car on dit que les Gueules cherchent quelque chose. Objet ou artefact, cela semble effrayer Pérille, la doyenne templière, au point de risquer la vie de toute une compagnie dans une quête insensée !

Qui est donc cet Aurochs Rouge et que veut-il ? Existe-t-il seulement ? Faut-il croire aux rumeurs ? Le temps presse et les réponses manquent, le chaos approche…

Ils en parlent : les chroniques sur le premier tome de la Chimeterre

Book Pearl
« une œuvre de Fantasy à en faire se pâmer les adorateurs du genre »

Le monde de Marie
« j’ai été jusqu’à verser des larmes tant j’étais captivée et touchée par les événements et leur déroulement. »

Les polars de Mika
« l’alliance d’une plume légère et d’un riche vocabulaire qui m’ont permis de dévorer le roman en deux jours »

Les lectures de Night Tech
« L’histoire est pleine de rebondissements qui procurent une lecture haletante et addictive. »

Egide Of Books
« Le livre se lit d’une traite tellement on est happée par cet univers riche et sombre. »

My Inner Shelf
« L’auteur a beaucoup à dire, un monde tel que celui-ci exige maîtrise et cohérence, organisation et équilibre. Il réussit l’exploit de satisfaire à tous ces critères. »

Le mag d’Alexia
« J’ai été prise dans les batailles et l’histoire de ce roman car l’auteur nous donne tellement de descriptions des paysages et actions, qu’on a l’impression d’y être. »

La saga de la Chimeterre

L’Aurochs Rouge est le premier tome de la Chimeterre, univers médiéval fantastique réaliste où les hommes se confrontent à eux-même avant de se confronter aux puissances. Cette deuxième édition, révisée et augmentée, vous transportera dans une aventure rythmée et surprenante.

Oserez-vous parcourir les Terres Sauvages à la rencontre des Gueules et des anciennes légendes ? Rassemblez votre courage et que les Crocs vous gardent !

Chimeterre
1 – L’Aurochs Rouge
2 – L’Ombre de Sonnecume
3 – L’Exilée

Des nouvelles de la Chimeterre

ChimeterreCertains l’auront peut-être remarqué, mais les deux premiers tomes de la Chimeterre n’étaient plus disponibles depuis le milieu de l’été, la faute de votre serviteur qui a souhaité profiter de l’arrivée prochaine du 3e tome pour donner un petit coup de dépoussiérage à la série. En clair, il y a plein de bonnes nouvelles à annoncer, que vous soyez déjà adepte de l’univers ou non ! Parce que oui, la Chimeterre revient et c’est pour bientôt.

Tout d’abord, les deux premiers tomes ont fait l’objet d’une révision, certains passages ont été modifiés, dans le but de les améliorer, soit par le style, soit par le fond. L’Aurochs Rouge a même eu droit à quelques ajouts, pour étoffer certains personnages. J’en parlais d’ailleurs déjà un peu ici le mois dernier.

Ensuite, qui dit nouvelle édition, dit nouvelle couverture. C’était l’occasion d’un relooking complet, avec pour objectif de donner à l’ensemble une véritable identité graphique. Les différentes illustrations avaient déjà filtrées sur les réseaux sociaux, aujourd’hui je vous présente le package final. Et je ne sais pas ce que vous en pensez, mais moi je trouve que ça a du Gueule !

Comment ça, je ne suis pas objectif ? Foutus bouffeurs de mandragore…

Enfin, dernière nouvelle et pas des moindres, c’est donc la sortie prochaine du troisième tome de la Chimeterre : L’Exilée. J’ai reçu voici peu les derniers chapitres passés au crible de ma correctrice. J’en profite pour lui faire une grosse dédicace au passage  : merci Marie-Christine (MC pour les intimes). Tout le monde se lève, standing ovation. Sérieux, on ne remercie jamais assez les correcteurs.
Le dernier rush est lancé, l’ultime relecture avant de passer à la mise en page… ça sent bon tout ça !

Bon, c’est bien beau, mais quand c’est que ça sort ?

L’Aurochs Rouge sera disponible dès la fin septembre, L’Ombre de Sonnecume suivra début octobre et L’Exilée, fin octobre ou début novembre… en numérique. Pour les versions papiers, il faudra encore s’armer d’un peu de patience, mais j’espère être en mesure de les mettre à disposition avant la fin de l’année.

Ensuite, je m’attaquerai au quatrième et dernier tome de ce cycle de la Chimeterre : Les crocs et l’écaille. Pour une bonne histoire, comptez six mois de griffonnage, laissez maturer trois bon mois, puis battez la page énergiquement pendant un mois. Confiez ensuite le tout à des pagineurs de votre connaissance, pendant qu’ils feuillettent, partez en vacances. A votre retour, ne vous étonnez pas de devoir battre à nouveau la page et la passer au brûloir. Une fois que la page est bien ferme et onctueuse, soumettez-là à un « entre-les-ligneur », retirez le surplus et les grumeaux. Enfin, reliez le tout et couvrez, voilà, c’est prêt ! Boulottez bien !

Et que les crocs vous gardent !

Les égarés d’Ys – recueil

Les égarés d'Ys

Format numérique
Prix : 3.50 €
Commander sur Amazon
Commander sur Fnac
Commander sur Kobo
Edition papier
Prix : 11.50 €
Commander sur Lulu
Commander sur Amazon

 

Paris, vers 1870.
Un inventeur à la limite de la folie, obsédé par la création d’automates capables d’exécuter le concerto parfait et mêlé à des meurtres sordides.
Un équipage de dirigeable improbable, mené par une duchesse déchue à la recherche d’un artefact abominable, alors que la guerre civile fait rage.
Un ivrogne en fin de parcours, en quête de lui-même au milieu d’une épidémie accompagnée d’étranges apparitions.

Quel rapport entre ces égarés d’Ys ? Sinon l’ambition d’un havre ?

Les égarés d’Ys réunit dans un même ouvrage Le concerto, Semaine sanglante et Le fiacre. Cet intégral comprend, en plus des trois nouvelles, deux textes courts : Le dit d’Ys, sorte de ballade qui réinterprète avec humour la légende d’Ys et Le havre qui vient conclure le recueil.

YS

Ys est un univers concept qui mêle fantastique et trame historique. Chaque nouvelle qui le compose peut être lue comme une histoire indépendante et autonome, mais chaque histoire apporte également des éléments qui permettent de mieux comprendre les autres nouvelles et l’univers d’Ys dans son entier. Chaque texte est un peu comme le fragment d’un tableau, une saynète qui vie par elle-même, mais qui prend toute sa dimension associée à l’intégralité de l’oeuvre.
En plus des égarés d’Ys, deux autres textes sont en préparation.

Le Gisant, qui paraîtra en octobre dans l’anthologie Sombres tombeaux, aux Editions du 38.

Fantasmagorie, en préparation avec ONNI sous forme de récit interactif.

Embrouillamini personae, ou comment imaginer ses personnages

Embrouillamini personaeDans le travail d’écriture, il y a quelques piliers incontournables : idée, intrigue, personnages, style… Et pour tous ces piliers, il est pratiquement impossible de faire quelque chose de fondamentalement original. Bien écrire ne veut pas dire savoir être original, mais savoir soigner ces piliers. Si en plus vous arrivez à être original à quelques % ou dizaines de %, c’est encore mieux. Les personnages sont à soigner tout particulièrement, car ce sont eux qui portent l’histoire et transportent le lecteur.

(suite…)

Le fiacre – nouvelle

 

Paris. Dans une cité enfin apaisée des conflits des hommes, une épidémie vient prendre la relève. La ville a peur, d’autant plus qu’un fiacre ténébreux a été aperçu. À en croire les témoins, il transporterait un ange et serait conduit par un démon ! Pour Le Quéant, ivrogne en fin de parcours, c’est l’occasion d’un étrange voyage qui le ramènera à lui-même...

Le fiacre est la troisième et dernière nouvelle qui compose les « égarés d’Ys », après Le concerto et Semaine Sanglante. Elle clos le projet sur une note encore plus fantastique que les deux nouvelles précédentes.

Ys est un univers concept qui mêle fantastique et trame historique, chaque nouvelle qui le compose peut être lue comme une histoire indépendante et autonome, mais chaque histoire apporte également des éléments qui permettent de mieux comprendre les autres nouvelles et l’univers d’Ys dans son entier. Chaque texte est un peu comme le fragment d’un tableau, une saynète qui vie par elle-même, mais qui ne prend toute sa dimension qu’associée à l’intégralité de l’oeuvre.

En plus des égarés d’Ys, deux autres textes sont en préparation.

Le Gisant, qui paraîtra en octobre dans l’anthologie Sombres tombeaux, aux Editions du 38.

Fantasmagorie, en préparation avec ONNI sous forme de récit intéractif.

Semaine sanglante – nouvelle

Semaine sanglante

 

Le Second Empire n’est déjà plus, que la toute nouvelle IIIe République débute son existence dans l’horreur et le sang. La Commune de Paris est matée de la plus violente des façons. Alors que la capitale est la proie d’affrontements tragiques, un curieux équipage s’apprête à aborder la ville depuis le ciel. Marie de Longueville doit récupérer un dangereux artefact avant que la folie des hommes ne réveille ce qu’il renferme. Mais que se passe-t-il quand on arrive trop tard ? Une course contre la mort et le temps.

Semaine sanglante est la seconde des trois nouvelles qui compose les « égarés d’Ys », après Le concerto. Il s’agit d’une nouvelle édition, légèrement révisée.

Ys est un univers concept qui mêle fantastique et trame historique, chaque nouvelle qui le compose peut être lue comme une histoire indépendante et autonome, mais chaque histoire apporte également des éléments qui permettent de mieux comprendre les autres nouvelles et l’univers d’Ys dans son entier. Chaque texte est un peu comme le fragment d’un tableau, une saynète qui vie par elle-même, mais qui ne prend toute sa dimension qu’associée à l’intégralité de l’oeuvre.

En plus des égarés d’Ys, deux autres textes sont en préparation.

Le Gisant, qui paraîtra en octobre dans l’anthologie Sombres tombeaux, aux Editions du 38.

Fantasmagorie, en préparation avec ONNI sous forme de récit intéractif.

Le concerto – nouvelle

Paris. La capitale vibre au diapason des grandes inventions du siècle de la vapeur. La dernière en date ? Les fabuleux automates musiciens de Charles Garnelet. Mais voilà que l’assassinat d’un compositeur bien en vue vient secouer les hautes sphères parisiennes. Au terrible s’ajoute le macabre, en sus de la vie, le malheureux s’est vu délester de son cerveau !
L’affaire est confiée à l’inspecteur Victor Chamberlin, l’esprit le plus brillant de la police parisienne. Une enquête où se mêlent l’étrange et le fantasque…

Le concerto est la première nouvelle des « égarés d’Ys » qui en compte trois. La seconde est Semaine Sanglante, déjà publiée une première fois sous le pseudo Tibéon et qui va faire l’objet d’une nouvelle édition dans le cadre des égarés d’Ys.  Le fiacre, qui complète cet ensemble, est encore inédite à ce jour.

Ys est un univers concept qui mêle fantastique et trame historique, chaque nouvelle qui le compose peut être lue comme une histoire indépendante et autonome, mais chaque histoire apporte également des éléments qui permettent de mieux comprendre les autres nouvelles et l’univers d’Ys dans son entier. Chaque texte est un peu comme le fragment d’un tableau, une saynète qui vie par elle-même, mais qui ne prend toute sa dimension qu’associée à l’intégralité de l’oeuvre.

En plus des égarés d’Ys, deux autres textes sont en préparation.

Le Gisant, qui paraîtra en octobre dans l’anthologie Sombres tombeaux, aux Editions du 38.

Fantasmagorie, en préparation avec ONNI sous forme de récit intéractif.