Loading

Des nouvelles de la Chimeterre

ChimeterreCertains l’auront peut-être remarqué, mais les deux premiers tomes de la Chimeterre n’étaient plus disponibles depuis le milieu de l’été, la faute de votre serviteur qui a souhaité profiter de l’arrivée prochaine du 3e tome pour donner un petit coup de dépoussiérage à la série. En clair, il y a plein de bonnes nouvelles à annoncer, que vous soyez déjà adepte de l’univers ou non ! Parce que oui, la Chimeterre revient et c’est pour bientôt.

Tout d’abord, les deux premiers tomes ont fait l’objet d’une révision, certains passages ont été modifiés, dans le but de les améliorer, soit par le style, soit par le fond. L’Aurochs Rouge a même eu droit à quelques ajouts, pour étoffer certains personnages. J’en parlais d’ailleurs déjà un peu ici le mois dernier.

Ensuite, qui dit nouvelle édition, dit nouvelle couverture. C’était l’occasion d’un relooking complet, avec pour objectif de donner à l’ensemble une véritable identité graphique. Les différentes illustrations avaient déjà filtrées sur les réseaux sociaux, aujourd’hui je vous présente le package final. Et je ne sais pas ce que vous en pensez, mais moi je trouve que ça a du Gueule !

Comment ça, je ne suis pas objectif ? Foutus bouffeurs de mandragore…

Enfin, dernière nouvelle et pas des moindres, c’est donc la sortie prochaine du troisième tome de la Chimeterre : L’Exilée. J’ai reçu voici peu les derniers chapitres passés au crible de ma correctrice. J’en profite pour lui faire une grosse dédicace au passage  : merci Marie-Christine (MC pour les intimes). Tout le monde se lève, standing ovation. Sérieux, on ne remercie jamais assez les correcteurs.
Le dernier rush est lancé, l’ultime relecture avant de passer à la mise en page… ça sent bon tout ça !

Bon, c’est bien beau, mais quand c’est que ça sort ?

L’Aurochs Rouge sera disponible dès la fin septembre, L’Ombre de Sonnecume suivra début octobre et L’Exilée, fin octobre ou début novembre… en numérique. Pour les versions papiers, il faudra encore s’armer d’un peu de patience, mais j’espère être en mesure de les mettre à disposition avant la fin de l’année.

Ensuite, je m’attaquerai au quatrième et dernier tome de ce cycle de la Chimeterre : Les crocs et l’écaille. Pour une bonne histoire, comptez six mois de griffonnage, laissez maturer trois bon mois, puis battez la page énergiquement pendant un mois. Confiez ensuite le tout à des pagineurs de votre connaissance, pendant qu’ils feuillettent, partez en vacances. A votre retour, ne vous étonnez pas de devoir battre à nouveau la page et la passer au brûloir. Une fois que la page est bien ferme et onctueuse, soumettez-là à un « entre-les-ligneur », retirez le surplus et les grumeaux. Enfin, reliez le tout et couvrez, voilà, c’est prêt ! Boulottez bien !

Et que les crocs vous gardent !

Embrouillamini personae, ou comment imaginer ses personnages

Embrouillamini personaeDans le travail d’écriture, il y a quelques piliers incontournables : idée, intrigue, personnages, style… Et pour tous ces piliers, il est pratiquement impossible de faire quelque chose de fondamentalement original. Bien écrire ne veut pas dire savoir être original, mais savoir soigner ces piliers. Si en plus vous arrivez à être original à quelques % ou dizaines de %, c’est encore mieux. Les personnages sont à soigner tout particulièrement, car ce sont eux qui portent l’histoire et transportent le lecteur.

(suite…)

Ray’s Day 2015

Le 22 août prochain, pour la 2e année consécutive, la date anniversaire de Ray Bradbury sera prétexte à fêter l’écriture, la lecture et les auteurs. Pour en savoir plus sur cette initiative, je vous invite à consulter le site de la manifestation : raysday.net

L’année dernière, je n’avais donné à lire que des extraits d’une nouvelle en cours. Pour 2015, je souhaitais m’impliquer davantage. Manquant de temps pour écrire une nouvelle dédiée (la Chimeterre me prend une large part de mes plages d’écriture), je participerai de deux façons.

Tout d’abord, par la mise à disposition gratuite de ma nouvelle « Semaine sanglante » sur les différentes plateformes où cela est possible et peut-être directement sur ce site.

Ensuite, par une double séance de lecture d’une nouvelle inédite à la Librairie des Halles de Niort. Une première cession sera donnée à 11h30 et une seconde à 17h. Entre temps, se sera également l’occasion pour ceux qui le souhaitent, de venir découvrir mes autres écrits.

Certains se diront : « Mais ? Si cette nouvelle est inédite, pourquoi ne pas la proposer également en version gratuite numérique ? ».
Tout simplement parce qu’elle a été réalisée dans le cadre d’un appel à texte toujours en cours. Ces deux séances de lecture seront donc des occasions privilégiées de la découvrir en « avant-première ». Cette nouvelle est à la fois une utopie et une uchronie se déroulant au début du XVIII siècle, elle a pour thèmes la piraterie, l’anarchie et les vents. Tout un programme !

J’espère que vous serez nombreux à fêter avec moi où à votre façon, l’amour des mots lors de cette 2e édition du Ray’s Day.

A lire en ce moment !

A lire en ce moment sur le site du collectif Henose, un interview de votre humble serviteur consacré à l’Aurochs Rouge et son univers, la Chimeterre, ainsi que sur divers projets en cours.

Henose cherche à promouvoir les jeunes auteurs à travers quatre revues, dont la Plume Rêveuse où est parue un extrait de l’Aurochs Rouge en décembre dernier, ainsi que des interviews et des actualités diverses disponibles sur leur site en ligne.

Merci à eux pour leur soutien et enjoy !

Pour découvrir l’interview, c’est par ici !

Les emojis, nouvelle forme de langage pour les écrits de demain ?

Je débute une collaboration, un peu dillettante ;-), avec un blog d’information à la fois technologique et culturelle. CI-dessous le début de mon premier article pour le Teknovore.

Il y a quelques temps, je suis tombé sur un article concernant les emojis. Pour être honnête, je ne faisais alors guère de différence entre eux et les émoticones. Mais l’article a attiré mon attention et j’ai donc décidé de creuser un peu plus ce phénomène.

Commençons déjà par situer plus précisément les emojis. Ceux-ci sont nés au japon à la fin des années 1990. Un raccourci facile serait de dire qu’ils sont l’équivalent des émoticônes à l’occidentale, mais, en vérité, c’est plus subtil. Dixit wikipédia (oui je sais, facile le gars) le terme « emoji » est constitué des mots « image » (e) et « lettre » (moji), littéralement donc « lettre image » ou encore « pictogramme », une notion beaucoup plus vaste que « icône émotive ».

Lire la suite sur teknovore.com

Mercredi noir

7 janvier 2015 - 12 personnes trouvent la mort  lors d'une attaque contre Charlie Hebdo, parmi elles, des grands noms de la caricature.

7 janvier 2015 – 12 personnes trouvent la mort lors d’une attaque contre Charlie Hebdo, parmi elles, des grands noms de la caricature.

Ma première illustration de l’année 2015 et elle est provoquée par la bêtise humaine.
Ce ne sont pas seulement des personnes que l’on assassine, c’est aussi une certaine idée de la liberté que l’on tente d’étouffer.

Mais il n’y a ni chair, ni sang que l’on puisse tuer, sous ce masque. Juste une idée. Les idées sont à l’épreuve des balles…

V pour Vendetta – Alan Moore