Loading

L’Exilée – roman

Chimeterre 3 : L'Exilée

Format numérique
Prix : 5.00 €
Commander sur Amazon
Commander sur Fnac
Commander sur Kobo
Edition papier
Prix : 16.90 €
Commander sur Lulu
Commander sur Amazon

 

Perdus au milieu du chaos et de la guerre, Alena, Madiar et Narder ont échappé de peu à la mort. Désormais, leur survie ne tient qu’à une chose : l’habileté de Narder à les dissimuler aux yeux hostiles. Les Gueules sont partout dans le nord de la Claneterre. Ils pillent et saccagent les fermes, tuent les malheureux qui croisent leur chemin, assiègent les manoirs des Maisons et festoient après chacune de leurs victoires.

La traque s’organise. Un maraudeur à tête de Vautour, une chasseuse d’hommes avec un masque de Buse, un guerrier à gueule de Cerf… Tous courent après Alena. Pour la jeune femme, le moment approche d’affronter son passé et peut-être, aussi, celui d’affronter l’Aurochs Rouge !

L’Exilée est le troisième tome de la Chimeterre, univers médiéval fantastique réaliste où les hommes se confrontent à eux-même avant de se confronter aux puissances. Cette nouvelle édition révisée, vous transportera au cœur d’une intrigue où chacun devra laisser tomber le masque.

Partez en compagnie d’Alena, Narder et Madiar dans la forêt d’argent, tremblez avec eux devant la chasse Gueule. Avec un peu de chance, vous survivrez peut-être et vous réussirez à lever une partie du voile qui entoure Alena Gardenor !

Chimeterre
1 – L’Aurochs Rouge
2 – L’Ombre de Sonnecume
3 – L’Exilée

Sombres tombeaux – collectif

Sombres tombeaux est un recueil de nouvelles publié par les éditions du 38, dans la collection « Le fou ». En tout, ce sont huit récits fantastiques qui sont réunis dans cet ouvrage par Sylvie Kaufhold, la directrice de la collection. Thème oblige, ce recueil possède une tonalité plutôt sombre, mais l’humour, l’émotion et le fantasque n’ont pas été oublié !

J’y apporte ma contribution avec une nouvelle fantastique et steampunk intitulée « Le Gisant« . Reliée à l’univers d’Ys, cette histoire ce déroule du côté du Père Lachaise. Il y est question de la tombe de Victor Noir, de comportements étranges, voire inappropriés, d’apparitions tantôt impudiques, tantôt terrifiantes et d’un mystère que seule une irlandaise bien dégourdie et son compagnons muet semblent en mesure de résoudre ! Alors, prêt à plonger dans cette enquête qui frise le surnaturel ?

 

Auteurs et nouvelles

NokomisM – Une peau blanche comme la lune et des yeux bleus comme les étoiles
Mon avis : sans doute la nouvelle la plus touchante du recueil. Où les morts sont plus humains que les vivants. A lire.

Sylvain Lamur – La vigne
Mon avis : une histoire qui se lit bien, sans parvenir à être surprenante.

Vincent Gaufreteau – Le gisant
« une petite merveille steampunk » – c’est pas moi qui le dit, mais un commentaire sur A… « chut, chut, pas de marque ». 😀

Jean-Pascal Martin – La baie des trépassée
Mon avis : faux rythme sur paysage breton, entre prosaïsme et mysticisme, agréable et plutôt bien amenée.

Paul Clément – Talis
Mon avis : très bien écrite, avec de faux airs de Stephen King, elle nous entraîne lentement mais sûrement vers une fin qu’on souhaiterai moins inéluctable.

Marie Tétart – Métal Souffrant
Mon avis : histoire dérangeante à laquelle je n’ai pas spécialement accrochée, malgré de grandes qualités.

Eleyna G – Le Fléau des Mal’Bètes
Mon avis : une bulle de fantasy dans un recueil très contemporain, ça fait toujours plaisir ! ^^

Bénédict Taffin – Les oubliées
Mon avis : concept sympathique, même si l’histoire s’adresse d’abord aux aficionados de l’héroïne fétiche (Akatz) de l’auteure.

L’Ombre de Sonnecume – roman

Format numérique
Prix : 5.00 €
Commander sur Amazon
Commander sur Fnac
Commander sur Kobo
Edition papier
Prix : 17.50 €
Commander sur Lulu
Commander sur Amazon

 

L’expédition templière a été un désastre. L’invasion des barbares Gueules est commencée et Aegorn, le protecteur du Nord, est brisé. Ses défenses comme son esprit n’ont pas résisté. Les Grandes Maisons s’entre-déchirent alors qu’une armée de Masques se presse à leurs portes. Plus personne ne semble en mesure de sauver la Claneterre du chaos. Le Loup Blanc est mort, et avec lui, l’espoir. Sa Maison est à l’agonie, il ne reste plus que Broyeuse. La tristesse de la guerrière pourrait se muer en rage meurtrière, mais quelle différence ?

Pour Phéol, l’ancien mercenaire, le pays est déjà perdu. Il ne songe plus qu’à venger le Loup Blanc, peu importe la guerre, les Grandes Maisons et la horde Gueule. À Sonnecume, la capitale, il remue la fange pour retrouver l’assassin. Dans les bouges, il croise le fer et renoue avec de vieilles connaissances. Mais c’est une templière qui croise sa route.

Cette Ombre lui propose un marché. Un marché qu’il ne peut refuser.

L’Ombre de Sonnecume est le deuxième tome de la Chimeterre, univers médiéval fantastique réaliste où les hommes se confrontent à eux-même avant de se confronter aux puissances. Cette nouvelle édition révisée, vous transportera au cœur d’une intrigue où chacun devra laisser tomber le masque.

Enfoncez-vous dans les venelles étroites de Sonnecume, croiser le fer des barbares Gueules et la lame des assassins, survivez et vous verrez peut-être la Claneterre renaître !

Chimeterre
1 – L’Aurochs Rouge
2 – L’Ombre de Sonnecume
3 – L’Exilée

L’Aurochs Rouge – roman

Format numérique
Prix : 5.90 € 2.99 €
Commander sur Amazon
Commander sur Fnac
Commander sur Kobo
Edition papier
Prix : 16.50 €
Commander sur Lulu
Commander sur Amazon

 

Depuis des générations, la Maison Gardenor protège la Claneterre des razzias Gueules, ces terribles guerriers qui se couvrent le visage de masques d’animaux effrayants. Comme ses pères, Aegorn a fendu du crâne et lancé son cheval au galop dans les landes désolées qui séparent la Claneterre de la Gueulande, la sombre forêt où vivent ces barbares. Le Gueule, il connaît. Du moins le croit-il. Car depuis peu, le doute s’installe, les rêves prophétiques de sa femme, Alena, se troublent et les Gueules s’enhardissent. La rumeur gagne le pays, certains annoncent même une nouvelle horde !

Menbès est un jeune Templier du Feu qui a encore tout à apprendre. Les Gueules, il ne connaît pas, mais il est là pour percer leurs mystères. Du moins, le croit-il. Car on dit que les Gueules cherchent quelque chose. Objet ou artefact, cela semble effrayer Pérille, la doyenne templière, au point de risquer la vie de toute une compagnie dans une quête insensée !

Qui est donc cet Aurochs Rouge et que veut-il ? Existe-t-il seulement ? Faut-il croire aux rumeurs ? Le temps presse et les réponses manquent, le chaos approche…

Ils en parlent : les chroniques sur le premier tome de la Chimeterre

Book Pearl
« une œuvre de Fantasy à en faire se pâmer les adorateurs du genre »

Le monde de Marie
« j’ai été jusqu’à verser des larmes tant j’étais captivée et touchée par les événements et leur déroulement. »

Les polars de Mika
« l’alliance d’une plume légère et d’un riche vocabulaire qui m’ont permis de dévorer le roman en deux jours »

Les lectures de Night Tech
« L’histoire est pleine de rebondissements qui procurent une lecture haletante et addictive. »

Egide Of Books
« Le livre se lit d’une traite tellement on est happée par cet univers riche et sombre. »

My Inner Shelf
« L’auteur a beaucoup à dire, un monde tel que celui-ci exige maîtrise et cohérence, organisation et équilibre. Il réussit l’exploit de satisfaire à tous ces critères. »

Le mag d’Alexia
« J’ai été prise dans les batailles et l’histoire de ce roman car l’auteur nous donne tellement de descriptions des paysages et actions, qu’on a l’impression d’y être. »

La saga de la Chimeterre

L’Aurochs Rouge est le premier tome de la Chimeterre, univers médiéval fantastique réaliste où les hommes se confrontent à eux-même avant de se confronter aux puissances. Cette deuxième édition, révisée et augmentée, vous transportera dans une aventure rythmée et surprenante.

Oserez-vous parcourir les Terres Sauvages à la rencontre des Gueules et des anciennes légendes ? Rassemblez votre courage et que les Crocs vous gardent !

Chimeterre
1 – L’Aurochs Rouge
2 – L’Ombre de Sonnecume
3 – L’Exilée

Des nouvelles de la Chimeterre

ChimeterreCertains l’auront peut-être remarqué, mais les deux premiers tomes de la Chimeterre n’étaient plus disponibles depuis le milieu de l’été, la faute de votre serviteur qui a souhaité profiter de l’arrivée prochaine du 3e tome pour donner un petit coup de dépoussiérage à la série. En clair, il y a plein de bonnes nouvelles à annoncer, que vous soyez déjà adepte de l’univers ou non ! Parce que oui, la Chimeterre revient et c’est pour bientôt.

Tout d’abord, les deux premiers tomes ont fait l’objet d’une révision, certains passages ont été modifiés, dans le but de les améliorer, soit par le style, soit par le fond. L’Aurochs Rouge a même eu droit à quelques ajouts, pour étoffer certains personnages. J’en parlais d’ailleurs déjà un peu ici le mois dernier.

Ensuite, qui dit nouvelle édition, dit nouvelle couverture. C’était l’occasion d’un relooking complet, avec pour objectif de donner à l’ensemble une véritable identité graphique. Les différentes illustrations avaient déjà filtrées sur les réseaux sociaux, aujourd’hui je vous présente le package final. Et je ne sais pas ce que vous en pensez, mais moi je trouve que ça a du Gueule !

Comment ça, je ne suis pas objectif ? Foutus bouffeurs de mandragore…

Enfin, dernière nouvelle et pas des moindres, c’est donc la sortie prochaine du troisième tome de la Chimeterre : L’Exilée. J’ai reçu voici peu les derniers chapitres passés au crible de ma correctrice. J’en profite pour lui faire une grosse dédicace au passage  : merci Marie-Christine (MC pour les intimes). Tout le monde se lève, standing ovation. Sérieux, on ne remercie jamais assez les correcteurs.
Le dernier rush est lancé, l’ultime relecture avant de passer à la mise en page… ça sent bon tout ça !

Bon, c’est bien beau, mais quand c’est que ça sort ?

L’Aurochs Rouge sera disponible dès la fin septembre, L’Ombre de Sonnecume suivra début octobre et L’Exilée, fin octobre ou début novembre… en numérique. Pour les versions papiers, il faudra encore s’armer d’un peu de patience, mais j’espère être en mesure de les mettre à disposition avant la fin de l’année.

Ensuite, je m’attaquerai au quatrième et dernier tome de ce cycle de la Chimeterre : Les crocs et l’écaille. Pour une bonne histoire, comptez six mois de griffonnage, laissez maturer trois bon mois, puis battez la page énergiquement pendant un mois. Confiez ensuite le tout à des pagineurs de votre connaissance, pendant qu’ils feuillettent, partez en vacances. A votre retour, ne vous étonnez pas de devoir battre à nouveau la page et la passer au brûloir. Une fois que la page est bien ferme et onctueuse, soumettez-là à un « entre-les-ligneur », retirez le surplus et les grumeaux. Enfin, reliez le tout et couvrez, voilà, c’est prêt ! Boulottez bien !

Et que les crocs vous gardent !

Le fiacre – nouvelle

 

Paris. Dans une cité enfin apaisée des conflits des hommes, une épidémie vient prendre la relève. La ville a peur, d’autant plus qu’un fiacre ténébreux a été aperçu. À en croire les témoins, il transporterait un ange et serait conduit par un démon ! Pour Le Quéant, ivrogne en fin de parcours, c’est l’occasion d’un étrange voyage qui le ramènera à lui-même...

Le fiacre est la troisième et dernière nouvelle qui compose les « égarés d’Ys », après Le concerto et Semaine Sanglante. Elle clos le projet sur une note encore plus fantastique que les deux nouvelles précédentes.

Ys est un univers concept qui mêle fantastique et trame historique, chaque nouvelle qui le compose peut être lue comme une histoire indépendante et autonome, mais chaque histoire apporte également des éléments qui permettent de mieux comprendre les autres nouvelles et l’univers d’Ys dans son entier. Chaque texte est un peu comme le fragment d’un tableau, une saynète qui vie par elle-même, mais qui ne prend toute sa dimension qu’associée à l’intégralité de l’oeuvre.

En plus des égarés d’Ys, deux autres textes sont en préparation.

Le Gisant, qui paraîtra en octobre dans l’anthologie Sombres tombeaux, aux Editions du 38.

Fantasmagorie, en préparation avec ONNI sous forme de récit intéractif.

Semaine sanglante – nouvelle

Semaine sanglante

 

Le Second Empire n’est déjà plus, que la toute nouvelle IIIe République débute son existence dans l’horreur et le sang. La Commune de Paris est matée de la plus violente des façons. Alors que la capitale est la proie d’affrontements tragiques, un curieux équipage s’apprête à aborder la ville depuis le ciel. Marie de Longueville doit récupérer un dangereux artefact avant que la folie des hommes ne réveille ce qu’il renferme. Mais que se passe-t-il quand on arrive trop tard ? Une course contre la mort et le temps.

Semaine sanglante est la seconde des trois nouvelles qui compose les « égarés d’Ys », après Le concerto. Il s’agit d’une nouvelle édition, légèrement révisée.

Ys est un univers concept qui mêle fantastique et trame historique, chaque nouvelle qui le compose peut être lue comme une histoire indépendante et autonome, mais chaque histoire apporte également des éléments qui permettent de mieux comprendre les autres nouvelles et l’univers d’Ys dans son entier. Chaque texte est un peu comme le fragment d’un tableau, une saynète qui vie par elle-même, mais qui ne prend toute sa dimension qu’associée à l’intégralité de l’oeuvre.

En plus des égarés d’Ys, deux autres textes sont en préparation.

Le Gisant, qui paraîtra en octobre dans l’anthologie Sombres tombeaux, aux Editions du 38.

Fantasmagorie, en préparation avec ONNI sous forme de récit intéractif.

Tentacles Catch – nouvelle

Tentacles Catch

 

Des enquêtes à mener ? Des indices numériques à récolter ? Une visite dans des catacombes ? Une ballade dans un cimetière ? Un vieux manuscrit virtuel bourré d’ondes maléfiques ? Un sbire à combattre ? Des monstres à tuer ? Bienvenue dans Tentacles Catch ! Le jeu sur smartphone et en réalité augmentée qui cartonne ! Frissons garantis ! C’est quoi le but ? Ben, chasser des Grands Anciens, évidemment ! Attends, je vais te montrer…

Une petite nouvelle sans prétention qui, d’une certaine façon, rend hommage à l’oeuvre de H.P Lovecraft.